David Legrand

David Legrand est un agitateur. Depuis vingt ans il bouscule les idées et les pratiques collectives, perturbe les écoles et les règles trop établies, réactive la fraîcheur et les pratiques insurrectionnelles dans la tradition des avant-gardes. Son engagement physique est total, que ce soit comme acteur inspiré de performances actionnelles ou instigateur d’expérimentations filmiques hors champ. Il a démarré ses activités d’artiste avec Fabrice Cotinat et Henrique Martins-Duarte, au sein de leur Galerie du cartable. Depuis, il a travaillé frénétiquement avec de nombreux artistes singuliers, tels Rainier Lericolais, Michel Aubry, Philippe Zunino, Joseph Morder, Marie Losier Séverine Hubard ou Boris Lehman. Il s’est toujours passionné pour l’engagement exigeant, dans des travaux et contextes hors normes, que ce soit avec la Galerie (portée et interventionniste) du cartable, les épiques dialogues fictifs des indéboulonnables de l’art, ou dans les programmes d’expérimentation des médias alternatifs et tactiques, tel le plateau Videa Performing Art ou Hall Noir, la toute nouvelle Hack School, une nébuleuse artistique et pédagogique qu’il a créée dans le ciel avec Josèfa Ntjam, Marie Gaudou et Ophélie Soulier, afin de « rendre visible la richesse des idées artistiques non marchandes d’aujourd’hui » qu’il coordonne et développe depuis 2014 sous la forme d’ateliers d’expérimentation des arts collectifs, confrontant étudiants, jeunes artistes et artistes de référence, dans une démarche de création en commun pour les Rencontres Bandits-Mages devenus les Rencontres Mondes Multiples à la Friche Antre Peaux à Bourges. »

 

Texte : Ewen Chardronnet
Photo : Marie Losier