Urinal de John Greyson & The Cockettes de David Weissman

Samedi 20 novembre de 20h20 à 23h23 à l’Antre Peaux

 

Dans le cadre de la programmation Savoirs Silenciés proposé par Julien Ribeiro

Derrière ce concept de savoirs silenciés, Julien Ribeiro sous-entend l’ensemble des savoirs développés par des communautés minoritaires. Penser les savoirs silenciés, c’est transformer les regards sur les pratiques activistes et minoritaires au travers d’une programmation touchante où le spectre des émotions, surtout l’amour, est en jeu.

 

Urinal, 1988, John Greyson, 1h40

Une équipe hétéroclite d’artistes célèbres décédé·e·s, dont le cinéaste soviétique Sergei Eisenstein et la peintre mexicaine Frida Kahlo, est mystérieusement convoquée dans le jardin de deux sculpteurs de Toronto décédés depuis longtemps. Leur mission ? Faire des recherches sur la répression du sexe dans les toilettes en Ontario et proposer des solutions à cette grave crise pour la communauté gay. Parmi les membres du groupe, Dorian Gray est chargé d’infiltrer les forces de police en tant qu’agent «gay» sous couverture. À la fois narratif et documentaire, Urinal réunit un ensemble éblouissant de vidéo et d’animation par ordinateur pour explorer la politique du sexe en public et le contrôle de la sexualité par la société.

 

The Cockettes, 2002, David Weissman, 1h42

Un documentaire portant sur un groupe androgyne de San Francisco, devenu phénomène de la culture pop dans les années 70.

 

« De toutes les explorations cinématographiques de la crise du sida, aucune n’est plus déchirante et inspirante que We Were Here… l’humilité, la sagesse et la tristesse cumulative exprimées confèrent au film une lueur de spiritualité et lui insufflent de la grâce…. L’un des 10 meilleurs films de 2012. »  Stephen Holden, New York Times